Certes le Vatican est un état... certes les catho intégristes font caguer le gouvernement socialiste, et assister au grand cirque papal est d'ordre diplomatique vis-à-vis de ces coincés réac... mais la séparation de l'église et de l'état existe depuis 1905.
La sanctification (ne reposant aujourd'hui sur plus grand chose, voir sur rien -lire article cité ci-dessous-) est du pur domaine religieux, et donc interne à l'église.
A contrario, le décès d'un pape, en tant que chef de l'état du Vatican, est du domaine international et, à ce titre légitime la présence de représentants des gouvernements de la planète.

Ainsi, et quoi qu'on puisse inventer pour justifier la présence du gouvernement français (ou de tout autre) à cette grand messe d'excités superstitieux, aucun argument ne tient la route. La sanctification est un évènement interne et non international.

Et je passe sur les frais que cela entraîne...

1068599451_B972560403Z


A lire : http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/04/25/la-fabrique-des-saints_4407009_3246.html (démontrant le fait, qu'aujourd'hui, les canonisations reposent sur du vent !), et http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/04/26/rome-en-ebullition-pour-un-evenement-entre-marketing-et-amour-de-l-evangile_4407849_3214.html (à propos des intérêts économiques, bien loin de l'aspect religieux)
Mais aussi : http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/04/26/canonisations-de-jean-xxiii-et-jean-paul-ii-un-evenement-bon-marche-pour-le-vatican_4407790_3234.html?xtmc=les_canonisations_des_papes_un_evenement_bon_marche_pour_le_vatican&xtcr=4 (la canonisation, poule aux œufs d'or...)

Illustration : cliquer sur la photo pour en savoir plus...