Namoureux est un ex Tanguy... 
Tous les week-ends, avant que nous vivions ensemble (rappel : il y avait 800km entre nous), le petit partait chez son Papa et sa Monmon, avec son linge sale (si si !), se faire nourrir et trainer dans sa chambre de gosse... ou plutôt devrais-je dire, son gourbis !
Depuis que nous faisons maison commune, il ne vit globalement que pour moi.
Alors, devez-vous penser : de quoi se plaint-elle ?!

Eh bien, je vis très mal le désintérêt qu'il porte à sa famille. D'une part parce que, forcément, ses proches doivent penser que c'est de ma faute, que je l'accapare. D'autre part, parce que les parents vieillissent, que le temps passe, et que je trouve moche cette attitude qui me peine.
Oh ne croyez pas qu'ils ne les aiment pas... c'est tout le contraire, mais il est négligeant... c'est un contemplatif plus qu'un actif... Ainsi, si je ne suis pas sur son dos, tout est toujours remis à plus tard. Tout. Sans exception. Ce qui en langage Namoureux signifie réellement, à jamais. Heureusement, il adore son travail et s'y investit beaucoup... mais s'il pouvait être un peu plus investi dans d'autres " contraintes "...
Donc, ils les aiment, mais il ne prend pas le temps. Sauf que le temps, lui, file. 

Je vais au moins une fois par mois voir Maman qui est à quelques centaines de bornes... mais qui, elle non plus ne rajeunit pas et n'est pas éternelle. Et je téléphone de une à plusieurs fois par semaine. Logique quoi. Elle a 87 ans.
Au début de notre vie ensemble, Namoureux et moi nous disputions régulièrement, ou au mieux il me faisait la tête, à propos d'un seul sujet : ses parents et Tonton / Tata (beau-frère et sœur de sa mère), lesquels ont entre 80 et 90 ans et Tonton approche des 100.
Et non, nous ne nous querellions pas parce que j'étais une sale méchante qui ne voulais pas que son Namoureux voit sa famille, mais parce que, tenez-vous bien... je lui demandais s'il leur avait téléphoné, et disais qu'il fallait qu'on aille les voir ! Alors, au mieux avais-je droit à un soupir et des yeux au ciel... quand ça ne partait pas en vrille.
J'ai du tenir une bonne année à tenter de lui faire comprendre que son attitude n'était pas cool.
Et puis un jour, j'ai stoppé. Parce qu'avoir des engueulades qui, finalement, n'étaient pas mon problème... ça va un temps ! 

Ses parents sont gentils, je n'ai pas d'atômes particuliers, mais je les aime bien (enfin surtout son père, ayant eu quelques reproches à faire à madame par le passé). Quant à Tonton Yvan (soldat russe prisonnier, ayant épousé la fille de la ferme qui le cachait après son évasion et qui est donc resté...) et Tata Marcelle, je les aime beaucoup.
Je sais que ses parents en crèvent de ne pas voir leur gamin... et que pour Tonton et Tata c'est une grande joie lorsque nous passons les voir.
A chaque fois, quand nous repartons, je fais remarquer à Namoureux leur bonheur, et à chaque fois, ça finit sur un, " Oui c'est vrai, tu as raison, il faut qu'on y aille au moins une fois par mois ! Ça ne coute rien après le bureau, et ils sont si heureux. " C'est quelqu'un d'adorable, plein d'envie de faire plaisir, il promet, il y croit vraiment... mais voilà... il ne tient jamais (et ça me rend dingue... enfin un peu plus que d'hab quoi).
Et à chaque fois... parole parole parole... mon mec, est la réincarnation de Dalida !
Ils vivent à 45 minutes de chez nous et, nous n'avons pas vu Tonton et Tata depuis... mai 2016 !!! Quant à ses parents, après qu'il ait zappé l'anniversaire de son père, l'hospitalisation de Tata, il est allé seul les voir le 11 septembre, pour l'anniversaire de sa mère !!! Je dis bien seul. Non que je ne voulais pas les voir, mais je sers toujours de distraction... je fais marrer, je mets l'ambiance ! Là, je voulais qu'il affronte l'obstacle seul, sans filet.
Sa mère n'a pas une bonne santé et est atteinte d'Alzheimer... et Namoureux ne supporte pas de la voir ainsi, ce qui fait qu'il fuit. Il en a chialé dans mes bras, avant que je le convainque d'écrire à son père afin de lui expliquer... qu'il pose des mots sur ses maux...
Il lui a remis la lettre en partant le 11 septembre, et depuis... silence radio. A ma connaissance, père et fils n'ont pas discuté, pas plus qu'ils ne se sont vus.
Mais Tonton et Tata ? Quelle excuse a t-il ? Aucune !!!
On a appris l'hospitalisation de Tata par hasard... putain de honte !
Ça avait déjà été le cas à propos de sa mère l'année d'avant ! On l'avait su lors du repas des 90 ans de Tata, quand on nous a dit pourquoi ses parents n'étaient pas là. Non mais sérieux quoi !
Il s'est pris des réflexions outrées, mais bien polies, de sa cousine... il n'en menait pas large. Il a du bol, dans cette famille, personne ne parle, ça ne communique pas... donc, tous les autres l'ont fermée !

Alors depuis des mois, ça me ronge... je m'endors avec cette obsession : comment faire pour aller les voir seule, sans que cela ne crée un souci dans mon couple ?! Soyons honnêtes, surtout voir Tonton et Tata.
J'ai du mal à trouver le sommeil car quand je me couche, c'est toujours un moment où je refais le monde dans ma tête... j'échaffaude des scénari. J'en ai parlé à Maman pour lui demander conseil... mais pas simple d'avoir LA bonne idée.
Fin décembre, Namoureux a été en congés durant dix jours... je lui ai quasiment ordonné " Je veux qu'on aille les voir et... leur apporter toutes les gourmandises que je leur ai concocté ". En pure perte, le temps a passé...
J'avais aussi pensé à inviter Tonton et Tata à la maison pour déjeuner sans lui en parler avant (sa mère ne pouvant se déplacer, ses parents étaient exclus) (personne n'est jamais venu chez nous dans sa famille... énorme !!!)... j'aurais adoré les recevoir. Je me suis déballonnée..

Mais là, je suis remontée comme une pendule franc-comtoise, un coucou suisse !
Alors, pas simple... mais c'est décidé, je vais téléphoner à Tata cette semaine avant de partir quelques jours dans mes montagnes, en prétextant un rendez-vous dans leur coin dans l'après-midi. Une fois sur place, je vais tout déballer.
Non, pas enfoncer Namoureux, car je sais qu'il les aime beaucoup (si, je vous promets), et jamais je ne ferais une telle chose à mon Namoureux qu'est le mien, mais je vais tenter de leur expliquer comment il est... 
Je verrai si je leur demande de garder ma visite secrète ou pas... parce qu'avec ses parents, là c'est plus délicat, je ne sais que faire. Voyez le truc, la belle-fille qui voit ses beaux-parents seule... C'est moyen quand-même, et j'ai peur que ça n'agisse contre Namoureux.
Alors je vais voir ce que me conseillera Tata.
Et puis, c'est décidé... j'irai  voir Tonton et Tata régulièrement ! Parce que moi, j'ai besoin de voir les gens que j'aime et à leurs âges... on n'a plus des décennies !!!

11498139