25 septembre 2015

YOUPINS ET BOUGNOULES NE SONT PAS SUR LE MÊME BATEAU...

Je vais encore en hérisser certains. J'ose encore le politiquement incorrect, j'ose choquer. Choquer, mot à la mode s'il en est, chez le ziva de base, mais qu'il emploie à mauvais escient. " Ouais, ça m'a choqué ! " (avé l'accent siou plé...)
Pour info, le verbe choquer signifie que l'on va à l'encontre de certains principes moraux, que l'on heurte la sensibilité... mais pas que l'on est étonné ou triste !
Ceci étant précisé, venons-en au fait.

Mon petit camarade Ismaël Saidi, dont j'ai déjà parlé dans ce billet, ISMAËL SAIDI, ARME D'INSTRUCTION MASSIVE, et dans celui-ci, RECRUTEMENT POUR LE DJIHAD, a commis le petit laïus qui suit en accompagnement d'une de ses interviews diffusée sur un réseau social : " La culture est restée très, très fermée pendant très, très longtemps...les théâtres, ils nous appellent lors de la semaine de la diversité ou lors de ce que j'appelle, moi, le Bougnoule Day et ce afin de pouvoir justifier leur subsides... "

Bougnoule Day ! Non mais sérieux ! Je suis fan de son humour noir ! Et je n'ai pas été la seule, car ce dernier a largement été salué, y compris par des commentaires hilares.

En réponse, et dans le même ton, j'ai mentionné le Youpin Day, 6 septembre, jour où Ismaël avait joué sa pièce " Ceci n'est plus un couple " (hilarant divorce d'un musulman et d'une juive), au musée Juif de Belgique. Il est évident que je n'emploie pas habituellement ces termes insultants, nauséabonds !
Et là... silence. Un troupeau d'anges est passé. Ou de mouches... parce que je ne suis pas sûre que ce silence soit bien encourageant. Le silence gêné... le malaise était palpable...
Bougnoule, okay ! Mais Youpin, tout de même, y a des limites !!!
De là à penser que bougnoule est intégré dans le vocabulaire, alors que youpin reste tabou, il n'y a pas loin... et c'est très inquiétant.

Alors me direz-vous, les gens qui ont commenté savent qu'Ismaël est d'origine arabe et peut donc se permettre de choquer en nommant ainsi sa communauté. A contrario, puisque tu ne faisais que commenter, les mêmes ne savent pas forcément que tu es juive.
Okay, admettons, ils ne savent pas " forcément "... ce qui induit qu'un certain nombre le sait, mais n'a pas plus réagi. Et c'est ce qui me gêne... ce deux poids deux mesures. Parce que mon " youpin " n'est rien d'autre que le pendant de " bougnoule " ; il n'est pas moins, il n'est pas plus.
On ne peut visiblement pas faire d'humour noir sur les juifs, même si on l'est soi-même, ou alors il faut que ce soit en comité extrêmement fermé et... préparé psychologiquement ! Par contre, en ce qui concerne les Arabes, là, les verroux ont sauté, on peut se lâcher !

Eh oui, ce n'est pas tant le fait de ne pas avoir provoqué de réaction qui me navre, car le terme de youpin n'est pas drôle, mais... ce que ce silence sous-tend vis-à-vis des Arabes, quand bougnoule fait se gondoler de rire...
Je m'interroge sur la nature de ce rire décomplexé, tout comme Bedos se questionne sur la qualité de certains rires...

unes-celebres-charlie-hebdo-intouchables

 

Posté par Lydoue à 15:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,