28 novembre 2013

LES 10 IDÉES CADEAUX QUE JE NE VEUX SURTOUT PAS RECEVOIR POUR NOËL !

private-category-pere-noel-sexy-img

Partout s’amoncellent sur le sol du salon les papiers multicolores, fiévreusement déchirés et entremêlés de bolduc. Tout le monde s’affaire à trouver les paquets qui lui sont destinés. Chacun s’émerveille, crie, brandit triomphalement l’objet qu’il rêvait de recevoir. C’est tellement merveilleux de voir les regards émus de reconnaissance des êtres chers... Ces êtres chers comblés par ces présents ayant parfois nécessités des jours de recherche, des kilomètres de marche éreintante...


Comme dans un film du désespérant Claude Lelouch ou une chanson du magnifique Louis Chédid, rembobinons l’idyllique pellicule dorée et enguirlandée de lampes scintillantes, pour retomber brutalement dans la réalité !

le-vrai-pere-noel



Si vous n’êtes pas de ces chanceux au budget extensible, ou si vous êtes radin, deux choix s’offrent à vous.

Ou durant des semaines vous boufferez des gratins de glands ; glands dénichés après avoir du gratter le sol hivernal gelé, tant le contenu de votre porte monnaie s’est retrouvé sacrifié sur l’autel du bonheur familial et amical !

Ou bien, vous mangerez comme à l’accoutumé, en bénéficiant en plus de la satisfaction d’avoir accompli la mission cadeaux de Noël sans vous êtes ruinés... ni en temps, ni en argent, ni en... preuves d’amour !

Le summum qui m’ait été donné de recevoir... voyons... j’hésite entre plusieurs choix...

Allez, on va faire comme chez Jacques Martin : « Tout le monde a gagné ! ». Naturellement, sous vos applaudissements.

Non, sans déc, parfois on ne peut départager certains présents tant l’amour qui a guidé leur achat dégouline du bolduc !

Allez, j’y vais... je balance !

Une année, j’ai reçu d’une cousine, huit flûtes à Champagne très fines et originales. Chouette cadeau.

Vous me direz alors, mais de quoi donc se plaint-elle ?

Sauf que, sauf que... l’année suivante...  les flûtes à Champagne : le retour ! Les mêmes, par la même cousine !

Motif : « Comme on en casse toujours, on s’est dit que c’était une bonne idée de t’en reprendre ! »

Bah tiens ! Clair que je ne bois que du Champ’ à table, et que je « réceptionne » à tout va ! Donc logique, je casse aussi.

Bref, je me suis retrouvée à la tête de... seize flûtes ! Choueeeeeette... pour les copains qui en ont récupéré la moitié, hilares et ravis du cadeau de la cousine !


J’ai aussi hérité, quelques années auparavant, d’un super service à foie gras (celui qui, à chaque Noël et depuis des plombes, encombre les rayons de supermarchés !), comme Maman ! Vous constaterez, au fil de ce billet, une singulière coutume d’une partie de ma famille : les cadeaux « 5 pour le prix de 2 ! »...  vachement personnels quoi ! Précision utile s’il en est : j’étais justement chômiste à cette époque, et tirais grave le diable par la queue ! J’ai moyennement goûté la petite plaisanterie.
Maman n’a pu s’empêcher de commenter à propos de mon cadeau : « Oh quelle bonne idée ! C’est justement le service qui lui manquait actuellement ! Elle festoie sans cesse ! » Merci Maman. On voit d’où je tiens ma vilénie... Un ange gêné est passé sur ses paroles.

Dans la série, cadeaux « 5 pour le prix de 2 ! » de supermarché, pas chers et offerts avec le cœur, j’ai aussi reçu... une cocotte ne servant, uniquement et strictement, qu’à cuire le riz chinois ! Je déteste la cuisine asiatique... et chacun le sait ! Par contre à cette époque, j’avais besoin de cocotte-minute... et on demandait tous les ans à Maman ce que je voulais, en ajoutant : « C’est qu’on ne sait pas quoi lui prendre ! » Et Maman de répéter inlassablement, chaque année : « poêles, casseroles, cocotte-minute »... mais la surdité, c’est terrible.

Cette année là, nous avons été cinq à recevoir ce si précieux présent.

La mère d’un pote a été ravie que je me débarrasse chez elle de cet encombrant objet. Maman l’a aussi dégagé très rapidement !

Je croule de serviettes et gants de toilette également ! Toujours les mêmes. Fuchsia et violet.

Dois-je comprendre qu’il s’agissait d’un message subliminal qu’on tentait de me faire passer, genre : « Lave-toi, tu pues ! » ?

Tel un boomerang, c’est aussi revenu... chaque année, durant au moins six / sept ans.

Heureusement que je suis généreuse, et donne beaucoup... et malgré mon grand cœur, je croule toujours sous les serviettes, car il faut aujourd’hui ajouter celles livrées avec le pack Namoureux !

Encore moins glam’, il y a eu les deux années... torchons ! Une campagne humanitaire liée à une guerre, où on demandait notamment du linge, m’a permis d’encore offrir ces preuves d’amour familial...

On descend encore d’un cran...

Ces dernières années, vous a t-on offert des mouchoirs? Non, pas des Kouinesk jetables, non non, de bons tire-jus bien d’chez nous, lavables, élevés à la morve nettoyable ?!

Non ? Petits malchanceux que vous êtes ! Parce que moi, si ! Eh ouais, j’ai de la chance, moi!

Je vous imagine, impatients de savoir quel a été le sort réservé à ces mouchoirs ? Je les ai toujours, car ils ont été offerts avec le cœur. Et paf.

Certes, ils sont toujours emballés, mon abnégation comportant des limites.

Bon, j’en suis à combien d’atrocités là ? Attendez, faut que je compte. J’en suis à six petites merveilles qui vous font rêver !
Ah mais j’oubliais... les draaaaaps !
Bah oui, j’ai une couette depuis la nuit des temps, ça aussi tout le monde le sait, mais j’ai aussi hérité de draps... bien ringards aux désespérants motifs vieillots. C’est qu’avant Noël, regardez les promo des supermarchés sur les parures de lit... y en a pléthore, alors autant en profiter pas vrai !  C’est que les affriolants invendus pour mamies, ça part bien au moment des fêtes ! Ça fait un chouette cadeau pas cher ! Et en plus, on est sûr de faire plaisir... parce qu’on a toujours besoin de draps, quand on utilise une couette !

Alors okay, soyons honnêtes, je possède des draps... mais assortis à mes housses de couette, et loin de la parure à mamie.

Le sort de ces draps offerts fut moins cruel que ceux des précédents cadeaux (mouchoirs exclus) : direction canapé en cas de visiteurs restant dodoter.

Enfin, ça c’était avant... parce qu’avec un lit en 160 et un canapé aux mêmes dimensions, ils ont atterris... j’sais plus où ! J’ai tant liquidé avant de m’expatrier...

Pour finir, je vais vous dire... je ne veux plus de bibelots ! Je déteste tous ces trucs qui encombrent les étagères, ces machins nids à poussière, c’est bidules inutiles !

Stooooooop avec les chats ! Je déteste les collections ! Ça n’est pas parce que je suis gâteuse devant les félins, qu’ils faut m’en offrir sous toutes les formes ! Un peu ça va, mais là, j’en ai maaaaaaarre ! D’ailleurs, c’est ballot hein... mais qu’est-ce que je suis maladroite quand je fais le ménage. Non, c’est vrai... j’me bafferais parfois!

Bon, eh bien ça ne fait que neuf cadeaux qui me sortent par les trous de nez, mais si on détaille les deux derniers, déclinables à l’infini, ça fait plusieurs milliers !


... Ça y est, j’ai déchiré les emballages de mes cadeaux. Ils traînent maintenant autour de moi, épars sur le sol. Les bloducs rouge et doré ont aussi été arrachés et jetés sans précaution, fébrile que j’étais de découvrir mes présents !

Mais je fais quoi maintenant de ce poney qui hennit au milieu du salon ?
On a pensé à m’offrir la paille pour sa litière et la nourriture !  C’est sympa. On peut le ranger facilement me dit-on, il n’est pas encombrant. Il se plie. Ah d’accord. C’est le poulain du cheval de ma cousine ?! Ah oui, clair que c’est une affaire, alors c’est chouette...

Et toutes ces teintures pour cheveux, que vais-je en faire ? Où vais-je les stocker ? C’est que cent mille boîtes, ça fait du volume !

Ah, mon autre cousine coiffeuse a gagné à un concours... d’accord d’accord...


Punaise, ça pue dans mon salon. Zut, j’ai marché dans du crottin.

Au s’couuuuuuuuurs ! J’veux m’réveilleeeeeeeeeer !

ArticlepubliéSobusygirls

 

Posté par Lydoue à 20:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,


17 octobre 2013

COMMENT SE FAIRE DES AMIS

Trouvé sur la toile...

Et parfois tellement réaliste par rapport à ce que je pense... profondément !
Eh, j'ai dit parfois ! Arrête de tout prendre pour toi espèce de parano ! :D

opinionVoyez que, des fois, je sais faire court !

... Et efficace.

Posté par Lydoue à 17:35 - - Commentaires [24] - Permalien [#]
Tags : ,

06 août 2013

MA MÉCHANCETÉ EXPLIQUÉE PAR LES CHERCHEURS...

umyl83moJe viens de trouver la raison scientifique à ma méchanceté!
Oui vous avez bien lu, il existe une explication me déresponsabilisant totalement, faisant de moi la blanche colombe méritant tout votre amour et même votre protection. Ce n'est pas de ma faute si je suis vilaine, ce sont les chercheurs Australiens qui l'affirment!

Je n'ai jamais eu l'occasion d'en parler, car je n'en voyais vraiment pas l'intérêt, et il est notoire que je n'exprime que des idées essentielles à la survie de l'espèce de crétine que je suis humaine, mais sachez braves gens que je suis une couche tard. Voire très tard.
Je suis née à 12H51, un mardi de l'année... Bref du millénaire passé. Je me suis donc éveillée à la vie, pour votre plus grand bonheur à tous, au moment de déjeuner!!! J'ai donc commencé par bouffer (Ah bah non, j'avais l'estomac rétroversé durant 3 jours! On aurait d'ailleurs du le laisser ainsi je crois!), et ensuite qu'est-ce qu'on fait quand on s'est bien sustenté?... On fait son rot, oui OK! Mais après? On digère et on roupille! Donc, me voilà partie pour la petite sieste qui va bien... Et qui donc me permet de me réveiller quand... Les autres vont se coucher! 23H00! Debout tout l'monde!!! Et cela, durant les trois premiers mois de ma vie! L'heure du crime, c'est Minuit. Pas pour moi!... C'était 23H00 tapantes!
Papa avait perdu 10kg! Il bossait, devait se lever le matin forcément, et moi... Bah je braillais de 23H00 à 6H00 du mat non stop! J'avais faim! Alors, Maman tentait de me calmer à coup de bib d'eau sucrée (Fatale erreur d'encodage pour les années suivantes... Puisque le sucre est mon refuge et la raison principale de mon obésité...), mais rien n'y faisait! Je braillais, je rendais dingues mes parents! Et dans la journée, les visiteurs s'extasiaient sur le merveilleux calme de la maison, où le silence était dort d'or! "On ne dirait jamais qu'il y a un bébé ici!" répétaient-ils à l'envi... Bah tu m'étonnes! Va gueuler 7H00 d'affilées, tu vas voir toi si t'as pas besoin d'roupiller après!!!
Au bout de 3 mois, Maman a enfin pris la sage décision de suivre les conseils qu'on lui donnait depuis ma naissance : "Colle-lui une tétine dans la bouche pour qu'elle la ferme!!!"
Et voilà, tétine en bouche, j'ai appris à sucer. D'ailleurs, je continue... Je ne croque jamais bonbons ou chocolat. Je suce moi. Ceux qui pensaient à autre chose et qui avaient raison d'y penser, sortez! Dehors, bande d'obsédés! Mais j'ai aussi appris à dormir... Et a laisser mes parents en faire autant!
Par contre, 12H50 /13H00 est restée mon heure naturelle pour me réveiller. Oui oui, c'est incroyable, mais vrai! Bien-sûr, pas si je me couche à 22H00... Mais comme ça ne m'arrive jamais...

Alors vous me direz, oui, et alors, quel rapport avec sa méchanceté???!!!
Que viennent faire ici des raisons scientifiques???
Bah c'est tout simple : Selon une étude menée par les psycho de l'université de Sydney, les personnes qui se couchent tard auraient une prédisposition à devenir narcissiques, machiavéliques et psychopathiques! Or moi, si je ne travaille pas le lendemain, mon heure de dodotage si situe entre 3H00 et 5H00 du mat! Mon Namoureux, idem... Vous imaginez maintenant le "charmant petit couple" psychopathe?!!! Ça fait froid dans le dos hein!!!

Alors, pour ceux à qui je file des boutons : Dites-vous bien que vous avez une chance incroyable... Celle de ne pas me côtoyer autrement que via le net, sinon imaginez votre vie! Pas vrai les Fées???!... Quoique j'envisage de me rendre au salon du blog Cuculinaire à Soisson... Gniak gniak gniak!...

Mais, il ne faudra juste plus oublier que... C'est po d'ma faute si chuis pas meugnonne, nan, pas d'ma faute.

C'est la faute à MA MÈRE!!!!!

 

NB : Tout c'qui vous culturise est bon pour vous, à commencer par mon blog bien-sûr! Donc... Vous lirez avec profit, CECI (C'est court, vous devriez y parvenir!)

NB 2 : Et si j'faisais le prochain Secret Story?
Telle Orangina Rouge : Mais pourquoi est-elle si méchante?!!!

 

Posté par Lydoue à 15:38 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : ,

25 juillet 2013

LA TONG D'OR

Octobre 039Une fois n'est pas coutume je vais faire court et pas vache. Enfin je pense...

Pour ce sujet, l'inspiration m'est venue grâce à cet étrange animal nommé, La Carne!
Elle nous explique, dans les com qui ont suivi son billet sur le pique-nique à la plage, qu'elle a déjà tenté le concours de la Tong de Bronze. Nous comprenons donc, qu'elle l'a raté. Petite joueuse, rigolote qu'elle est!
Moi, j'ai été reçue à celui de la Tong d'Or avec mention spéciale du jury!

Je suis entrée en tonguittude il y a de nombreuses années maintenant, en ces temps où la bestiole recommençait timidement à remontrer le bout de son nez. Non, pas La Carne, mais la tong! Suivez un peu! En ces temps, où il demeurait encore quelques traces d'animosité, voire d'infâme moquerie, envers ses adeptes!
Mais moi, n'écoutant que mon courage, j'osais! Je revendiquais à la face de ce vaste monde ma différence : J'étais, je suis et resterai tongophile! Eté comme hiver!

J'ai, à ce jour, comptabilisé 6 paires en activité!...
Une en plastique rose, pour la plage et les sorties de bal douche. Merci IKEA!!!
Quatre Birkenfluck, dont une blanc nacré... L'élégance à la Teutonne! Jawohl! Ich bin eine schöne und elegante Donzelline!
2 en cuir, avec brides... Brodées et emperlousées! Là, c'est quasi nirvânesque... Je ressemble à une déesse 21 lorsque je les porte... Ouais, y a qu'les vieux qui peuvent comprendre la subtilité de mes paroles.
Eh ben recomptez. Ça fait bien 6 7! C'est c'que j'disais!

J'ai commencé par la ravissante paire que vous pouvez apercevoir en photo d'illustration... C'est seyant n'est-ce pas?! Féminin à souhait... Elles sont aujourd'hui malheureusement décédées... Mais elles resteront à jamais dans mon cœur, surtout après ce qui s'est passé à l'instant, alors que j'écris ces lignes... Namoureux vient juste de voir mon écran. Voici sa réaction : "C'est comme ça que je t'ai connue!"... Moi étonnée, voire sidérée : "Ah bon???" Lui : "J'me suis dit, une fille qui a un goût aussi sûr, faut pas hésiter!!!"...
Et c'est à vrai dire également cette photo qui a fait la différence, celle qui a impressionné le jury, celle qui m'a value la Tong d'Or et surtout, surtout la Mention!!!
La mention je l'ai obtenue grâce aux chaussettes. C'est le petit plus. Le must have quoi... La touche sexy!
Et puis, la Lydoue, faut pas oublier qu'elle vivait en montagne!... La tong oui. L'élégance oui. Se geler les arpions dans la neige non!

Aujourd'hui, je songe sérieusement à m'auto proclamer Grande Maîtresse de l'Ordre du Temple de la Tong d'Or...
Adeptes de tout poil (pubiens inclus!), viendez à moi! Ensemble, grâce à vos dons qui me permettront de faire le bien auprès des plus nécessiteux, nous construirons un monde meilleur! Un monde où la tong deviendra l'archétype du bon goût, de l'élégance!

J'attends donc vos dons à l'adresse que je ne manquerai pas de vous communiquer dès que je m'en souviendrai.

Oh... On m'attend. De gentils messieurs en blouse blanche me prient de les suivre... Je leur demande d'attendre encore un moment, je n'ai pas fi...

SSSSSSSSsscccOOOOOOOOOouuuuuuuurrrrs............

... Notez les derniers mots de cette pub Nullesque! ;) Ils sont essentiels!

 

Posté par Lydoue à 20:04 - - Commentaires [37] - Permalien [#]
Tags :