zoom_1328114072

Nous avions rendez-vous ce vendredi à 14H00 pour travailler sur le montage d'un dossier de demande de mécénat ou sponsoring, afin de rénover une maison en vue d'y créer un refuge pour animaux (plutôt félin...) (il semble qu'une autre asso amie s'occupe des chiens).
Il est midi, elle m'appelle pour m'avertir qu'elle doit décommander notre rencontre car, cinq chats, dont le plus jeune a 10 ans, vont être euthanasiés si elle ne va pas les chercher de suite. Leur maître, un vieux monsieur, est hospitalisé sans chances de retour à domicile et sa délicieuse fille veut se débarasser des encombrants...
Des mignons minets SDF ou en passe de le devenir, elle en accueille maintenant chaque semaine... le bouche-à-oreille fait son travail... on sait qu'elle s'en occupera jusqu'au moment de leur trouver un foyer définitif.

Elle est prof, a l'esprit vif et fin, elle vit avec un chat et un chien, qu'elle aime. Elle a d'ailleurs sauvé son chien d'une vie affreuse.
Elle veut offrir au plus jeune de ses fils, la joie de vivre la naissance de chatons. Alors pour cela, elle veut acheter une petite chatte de race pour ensuite lui faire faire des bébés. D'une part, le prix de la vente des chatons, qui seront de race, rentabilisera " l'investissement ", et d'autre part, son gosse vivra une expérience tellement merveilleuse...

Sa minette a fait des bébés... elle gagatise à l'envi devant les petits et leur maman. Elle pense pourtant déjà à l'après. A savoir, qu'il va falloir les donner.
Les donner ? Pas de souci. Une annonce à relayer sur FB et le tour est joué. De toute façon, elle l'assure, elle ne donnera qu'à des gens qu'elle connaît, ou à des amis d'amis.

Elle connaît pourtant la surpopulation féline, elle sait que, sauf exception, les animaux sont euthanasiés car on ne sait plus qu'en faire... mais peu importe, elle veut son chat de race, et c'est justifié car elle a bien droit à cette petite récompense, ce caprice,  puisqu'elle a sauvé plusieurs autres petits bestiaux par le passé en adoptant plusieurs fois.

Moi aussi j'aimerais vivre avec un Chartreux ou un Bengali...
Moi aussi j'aimerais voir des bébés chats courir dans la maison...
Moi aussi je pourrais me dire qu'après tout j'ai déjà fait bien assez pour mériter de faire un caprice...

Sauf que...
Quand on réfléchit, les chats restent bébés le temps de passer des robes d'été à celles d'automne.
Qu'on n'est JAMAIS certain qu'un animal ne sera pas abandonné... que nombre de petits SDF ont été donnés " contre bons soins " à des gens au-dessus de tout soupçon, amis ou amis d'amis.
Que donner sans contrepartie, comme le remboursement des frais vétérinaires (vaccins, voire si l'animal est en âge, stérilisation) comme le font et le recommandent les refuges, est un encouragement au trafic d'animaux pour les laboratoires puisque les trafiquants sont à l'affût des dons.
Que lorsque l'on dépense quelques centaines (voire milliers d'euros) pour acheter un petit félin de race, la somme aurait pu en aider plusieurs autres à avoir un abri, être soignés, nourris.
Que la place que l'on donne à un chat acheté est une place prise pour un chat qui finira euthanasié, parce qu'il n'aura pas trouvé de foyer.
Qu'en achetant un chat, on encourage ce commerce égoïste, qui prive donc des milliers de minets sans abri d'un foyer et qui les envoie à l'abbatoir !

Capture d’écran 2015-04-13 à 16

Alors, pour aider tous les laissés-pour-compte, les chats en danger de mort comme les cinq vieux matous qu'elle est allée sauver vendredi, outre la constante recherche de familles d'accueil et d'adoptants, Isabelle veut ouvrir un refuge.
Avec des amis elle a déjà constitué une association : Les Amis de Kami ASBL. Cette asso existe depuis octobre 2014 mais, elle n'est pas subventionnée par les fonds publics, elle ne compte que sur les dons des particuliers, la générosité des commerçants acceptant d'accueillir l'asso pour faire des collectes, notamment de nourriture.
Le refuge doit ouvrir dans une maison qu'elle possède, mais qui nécessite des travaux. Et il y a péril en la demeure car, face à l'afflux de petits bestiaux abandonnés, Isabelle n'a plus de place chez elle, et a du commencer à en abriter dans la maison pas encore en état pour servir de refuge !
Le coût des travaux est estimé à 10 000€.
Pour récolter des fonds, ont été mis en place plusieurs moyens...
Tout d'abord, le don sur le compte de l'association les Amis de Kami, mais aussi l'ouverture d'un compte Leetchi permettant de verser, ne serait-ce qu'un euro. Imaginez : 1000 personnes versant juste 1 euro ! Ce serait déjà magnifique non ?!

Et puis vous savez... les animaux ne vous demanderont pas votre passeport, alors, même si vous n'habitez pas près de chez les Amis de Kami, vous pouvez les aider !;)
D'ailleurs, si vous avez déjà aidé des asso, êtes-vous forcément allés les voir, connaissez-vous leurs locaux, les bénéficiaires ?!... Je doute. Alors, au moins 1 euro... pour vous ça ne se verra pas dans le porte-monnaie, mais si tout le monde en fait autant... les amis de Kami vivront mieux grâce à vous.

Capture d’écran 2015-04-13 à 16


LIENS pour joindre l'association LES AMIS DE KAMI :

- Site pour tout savoir des activités de l'asso et des ses besoins : LES AMIS DE KAMI.

- Page FB, pour notamment suivre le sort des nouveaux arrivés et  les campagnes de communication : https://www.facebook.com/lesamisdekami

- Adresse : avenue des Sorbiers 71/9 à 1410 Waterloo.

- Téléphone : 0484/892285.

- Numéro de compte en banque...
IBAN : BE62 3631 4067 1561

BIC : BBRUBEBB

- Compte Leetchi pour aider l'opération " 1 euro pour un refuge " : https://www.leetchi.com/c/les-amis-de-kami-refuge

- Page FB de l'opération " 1 euro pour un refuge " : https://www.facebook.com/events/1376764965976874/