20 mars 2015

NON ! JE NE SUIS PAS TUNISIENNE !

demagogie_6aqia_media

Quand va enfin cesser cette imbécile mode du " Je suis... " ?
JE SUIS CHARLIE, cette superbe phrase écrite instinctivement et sous le coup de l'émotion, reprise des millions de fois le 7 janvier a vu fleurir moult adaptations toutes plus démagogiques, creuses et ridicules les unes que les autres. Et le massacre au musée du Bardo l'a menée au summum de la stupidité et de l'ochlocratie, car...

Les victimes tuées au musée du Bardo sont  : 4 Italiens, 3 Français, 2 Colombiens, 5 Japonais, 1 Polonais, 1 Aus
tralien, 2 Espagnols, 3 touristes non encore identifiés,  2 Tunisiens, le conducteur de bus et un agent de sécurité (je suppose aussi Tunisiens ?...).
Mais aussi... il y a 13 blessés Italiens dont un dans un état critique, 7 Français dont un dans un état également critique, 4 Japonais dont un dans un état grave,  6 Tunisiens, 11 Polonais, 1 blessé Russe, et 2 Sud-Africains, ce qui fait un total de 44 blessés.

Donc, non je ne suis pas Tunisienne !
Des touristes de toutes nationalités ont été touchés et ont pour certaines de ces dernières, comme l'Italie,  payé bien plus cher que la Tunisie.

jepensedoncjesuis

A trop utiliser cette phrase du 7 janvier, on l'a transformée en absurde et démagogique tarte à la crème, vide de tout sens et émotion. J'ai d'ailleurs été atterrée de voir Manuel Valls s'en servir... et bien entendu, les moutons l'ont reprise en bêlant d'une seule voix. Certes, en ces temps où la xénophobie anti islam cavale, il est bien entendu politiquement correct d'afficher un message fort, même s'il est vide de sens, envers un pays du Magrheb. Car ne soyons pas dupes, c'est bien le but ! Mais ne pouvait-on trouver autre chose ?! Les communicants du Premier Ministre sont-ils à ce point dénués de talent pour offrir un message fort et adapté ?!

Jusqu'à quand ce grand n'importe quoi, cette outrance démagogique va t-elle perdurer ?!!!
Alors non, je ne suis et ne serai jamais Tunisienne parce que la démagogie m'horripile.
La Tunisie craint pour son tourisme... c'est surtout là qu'est le problème. Cela dit, je ne crois pas que le tourisme ait chuté en France, au Danemark ou à New York (pour ne citer que ces destinations). Alors à ce pays de retrousser ses manches, et d'adopter les mesures aptes à rassurer et à assurer la sécurité de ses nationaux et des visiteurs.

Mais NON, quoi qu'il en soit, je ne suis pas Tunisienne !


Posté par Lydoue à 13:03 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


03 mars 2015

J'VOUS RACONTE OU BIEN ?!...

Pour ceux qui suivent, rappelez-vous... mon mec se plaint que notre maison est trop rangée et propre. Cours de rattrapage pour les mauvais élèves, ICI.
Vous allez un peu plus cerner le bestiau avec ce qui suit...

En mai dernier, la veille de notre départ en Catalogne, suite à la vidange qui aurait du être faite depuis des mois (payée par la société de Namoureux, comme toute répération et tout entretien, à l'exclusion de ce qui est de sa responsabilité), mais que, comme pour tout, il remettait sans cesse, Namoureux m'annonce que la pompe à flotte de la voiture était morte, et qu'il fallait la changer d'urgence.
Euhhhhhh oui, mais on part demain matin, vendredi... on fait comment là ? On ne pourra récupérer la voiture que la semaine prochaAAAIIIine !!! Okayyyyyy... alors autant annuler les vacances et perdre l'argent déjà engagé, parce que taper quatre jours de route aller retour avec deux chats, pour moins de 15 jours sur place... tu oublies mon Chéri !!!
Je suis cependant restée stoïque... ne rappelant pas le nombre de fois incalculable où j'avais répété : Tu es allé faire la vidange ? Tu attends le dernier jour, comme d'hab ?!... (non, ça n'est pas un reproche) (c'est une formule stylistique...)
Donc, pas un mot de reproche. La perfection incarnée. J'ai juste trouvé la solution : on partira avec ma voiture ! Soit, des frais en plus car essence gratos, lorsque prise en Belgique pour la voiture de Namoureux (et sur un plein de 1000 kilomètres, ça compte !) mais forcément, pas pour la mienne ; une Fiesta contre une Mercedes... avec notre barda comprenant entre autres choses, deux boîtes de transport pour les chattes, la boîte à caca de les chats (déjà là, l'arrière est pris sur deux niveaux !), les coussins de sol et scratching de les chats (pour éviter tout dégât dans l'appart loué), les chaises longues pour les piques-niques, la glacière, et, accessoirement, nos bagages... bien que, selon la traduction littérale d'une expression espagnole, " Même l'éléphant parvient à la mettre à la souris "... y a des limites à mon génial sens du rangement... impossible de tout faire passer dans la Fiesta. On s'est donc... assis sur les chaises longues, et on a raté les piques-niques... parce qu'en ce qui me concerne vu l'état de mon dos, il m'est impossible de me poser au sol. Enfin si, j'peux me poser... mais j'y resterai scellée à vie !
Heureusement... voici la vue depuis la terrasse de notre maison... où nous déjeunions donc avant de partir en balade :

IMG_3154

IMG_3150

Oui, ça fait pitié... petite crique avec rochers et sable blond... à 5 mètres de la plage... (non, vous ne saurez pas où c'est, chuis pas maso !)

Il y a quinze jours, alors que nous étions en courses en France, à plus de 100 kilomètres de Bruxelles... pneu arrière à plat. Nous sommes rentrés en regonflant le pneu tous les 30 kilomètres environ...
Là encore une bonne raison : Namoureux n'avait pas fait changer les pneus, comme il aurait du le faire à l'entrée de l'hiver. Précision : c'est gratuit, car véhicule de société en leasing, comme 50% du parc automobile belche !
Là encore, je ne dis rien et demeure... charmante. Si, c'est possible.
Dans ma décision de calme olympien en toute circonstance, je vous le donne en mille... je laisse Namoureux gérer cette histoire, et ne demande plus rien. Une semaine plus tard, nous partons en balade en Hollande.
Rien de particulier, autrement dit... tout roule. Jusqu'à ce que, rebelote, au retour le pneu se redégonfle !
Bah oui, vous avez compris : il n'avait rien fait... parce que le pneu semblait ne plus se dégonfler ! Je sais... on hallucine !
Etant donné que, par chance, nous sommes rentrés à la maison sans encombre (juste X regonflages...), mais que le pneu était sur la jante une fois la voiture garée... là, Namoureux est allé faire changer les pneus et, bien fait pour lui, avant de pouvoir rouler à nouveau, il a du mettre lui-même la galette de secours pour aller chez le garagiste à moins d'un kilomètre !

Samedi passé, nous décidons d'aller en Allemagne. Pour une fois que dans cette mocheté de pays (Mochegique hein, pas Schleuland !), il y avait du soleil...
A moi la Konditorei... le Sacher, le Linzer... le Käsesahne... A moi, tous les gâteaux que me faisait meine deutsche Tantinette !
Sur le chemin un bruit étrange se fait entendre au niveau du pneu avant gauche... et, à 30 kilomètres de la frontière, nous décidons de rebrousser chemin. Nous rentrons donc par les petites routes, à 60 à l'heure... et bonheur supplémentaire, sans possibilité de mettre le warning car... le feu arrière droit est cassé depuis... des années, malgré encore un nombre conséquent de fois où j'ai demandé à ce qu'il aille le faire réparer... (oui, on se fait tout petits quand une voiture de police rode... parce que là, vu son état, impossible de dire que ça vient d'arriver !) (petits = Mercedes parvenant à se transformer instantanément en Fiat 500...). Bref, il a un peu percuté qu'en termes de sécurité... il est plus que limite, sans compter, - et c'est là que j'ai su - que le clignotant ne fonctionne pas du tout ! Mais bon, chez les Belches, le clignotant est encore plus en option que chez les Gaulois... (ça me fout dans des rages...)
Aujourd'hui la voiture a été vue chez Mercedes et... il n'y a aucun ennui mécanique. Non non, c'est pratiquement ce que j'avais suggéré à Namoureux : c'est une faute de la boîte qui a monté les pneus... mais il m'avait envoyée paître en disant que c'était du grand n'importe quoi, du délire que d'imaginer que les mécanos aient oublié un outil !
Tenez-vous bien : le gars  n'a mis... qu'un seul... boulon !!! Oui M'ssieurs Dames, nous avons roulé sur l'autoroute (en partie pourrie, puisque c'est le lot des routes wallonnes) (plus pistes sahariennes que routes occidentales) avec un pneu prêt à prendre la tangente !
Et si on va plus loin, ça ne serait pas arrivé si Namoureux avait fait changer ses pneus en temps et en heure...

Hier soir, je lui rappelle donc l'existence du feu arrière totalement explosé (à notre charge, car un mur est vilement et sournoisement rentré dedans...). Et là, je comprends qu'il ne l'envisage toujours pas... je comprends car il ne répond pas, mais soupire et tord la bouche... (comme d'hab, dès qu'un sujet l'ennuie...)
Il faudra que je vous fasse des photo de sa poubelle. Non, le terme n'est pas excessif ! (Pas la moindre place dans le coffre, plein avec juste des daubes à jeter !) (j'ai retrouvé des papiers de 2013 sous mon siège, avant-hier en tentant de virer des saletés...) (tu m'étonnes qu'on ne lui parle pas de changement de véhicule vue son état... alors qu'ils sont changés tous les 4 ans !!!)
Par contre là...
Je lui ai rappelé les trois faits énoncés ci-dessus, pour lesquels j'ai pris sur moi et je n'ai pas hurléééééééééÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉÉ, et j'ai EXIGÉ qu'il le change dare-dare sinon, et il sait que je ne plaisante pas, le 6 juin, et même si ça me rend malade rien qu'en y pensant, il pourra se carrer la Catalogne où j'pense, ou y aller seul !
Il aura une paix royale le Belche. Il pourra lire Orsenna, une bière à la main, en comatant tranquillou au paradis...

Gne

 

Posté par Lydoue à 16:31 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , ,