Je sais foule à ici, j'écris peu... pas envie ces derniers temps. D'autres activités et je déménage (et pas que du ciboulot)... donc, je ne manque pas d'occupations.
Pour pallier ta frustration (oui, certains maso réclament mes viles proses...), je vais t'offrir un florilège.  Le récapitulatif de mes cons perso des six derniers mois...

Le premier con de l'été (je sais... ça commence à dater !) fut une espèce de trou du cul journaleux journaliste, co-administrateur d'un groupe politique. Groupe officiel soutenant notre Premier Ministre, Manuel Valls.
Une merveille ce gars (non, pas Manuel, enfin si, lui c'est une merveille, mais au sens propre... l'autre ça serait plutôt au sens sale...). Ce gars donc, soutien affiché, étalé, répandu comme une flaque de mazout sur les côtes bretonnes, de Saint Jérôme Kerviel de Pont-l'Abbé, innocent parmi les saints innocents, co-administre ce groupe de soutien dont je faisais partie, et dont je ferais toujours partie, si ce type n'avait pas fait preuve d'abus de pouvoir pour cause de vengeance mesquine.
Co-administrateur du groupe officiel de soutien à Manuel Valls et soutien de Kerviel... y a pas un truc qui te choque là ?... Une antinomie ?... Une verrue ?...
Ce type a démissionné de l'administration du groupe pour un certain temps. Toujours prompt à profiter des lumières dirigées sur autrui, il s'est répandu en écrits de soutien envers notre Saint Délinquant national et a posé tant qu'il a pu à ses côtés.... puis, il a repris sa place d'administrateur au sein du groupe.
Le lendemain de son retour, sans aucune explication, j'étais virée, et comme il est fort courageux, il m'a bloquée pour être sûre de ne pas avoir à s'expliquer. Voyant que je n'accédais pas au groupe, j'ai alerté mes petits camarades co-administrateurs (je précise que j'étais co-admin du groupe de soutien à Manuel Valls pour l'étranger...), pensant qu'il y avait un bug. Que nenni a t-on fini par me répondre ! Le soutien de Saint Jérôme, sitôt revenu m'avait éjectée de suite sous prétexte (sa version officielle) que je me servais d'info à propos de Manuel Valls et de sa famille pour alimenter mon blog !
Sauf que...
D'une part, je n'ai rien divulgué ne sachant rien (facile à vérifier sur ma feuille de chou !), et d'autre part, mon blog, et en particulier ce sujet : LES VALLS : UNE SI BELLE FAMILLE !... a été lu, corrigé et approuvé par Giovanna, la sœur même de Manuel Valls, celle-ci allant même jusqu'à partager mes proses sur sa page FB !

Par contre auparavant, nous avons eu, lui et moi, plusieurs prises de becs sur le réseau social à propos du fait qu'il soutenait un délinquant ! Ça c'est une réalité, et autre réalité, à peine revenu sur le groupe de soutien il ne trouve pas plus urgent à faire que de me virer !
Malhonnête, à la vengeance mesquine, parvient-il sans soucis à se regarder dans un miroir ?!... Pense t-il que soutenir ouvertement un Kerviel, dont les agissements sont clairement en opposition avec les opinions de Manuel Valls, et être admnistrateur du groupe de soutien OFFICIEL à Manuel Valls soit honnête et compatible ?!

Bref, petit, vil et mesquin, tel est ce sombre journaleux râté, adepte du mauvais français (un ignorant de plus quant à la conjugaison des verbes du 1er groupe à la 2ème personne du singulier de l'impératif...), et si incapable d'argumenter pour défendre l'indéfendable, qu'il se venge en abusant de son petit pouvoir fesse bouquien... tu sais, ce petit semblant de pouvoir qu'affectionnent les frustrés...
Une chose est certaine : évincer bassement quelqu'un qui a toujours été droit dans ses pompes,  démontre ainsi sa profonde malhonnêteté et n'honore pas la confiance que lui accordent les Valls...

la-verite-chez-nietzsche_3809576-M

Le second, est une seconde... également co-admin, mais d'un groupe donnant dans les cosmétiques HM (Home Made).
Celle-ci est un cas : sa page d'accueil FB, ouverte à tous les regards, distille xénophobie et incitation à la haine de manière récurrente. Elle a tout de même osé y écrire que si des attentats se produisaient en France, ce ne serait que justice...
De nombreuses personnes ont fait des signalements, en pure perte... tant qu'il n'est pas question de photo de cul, FB s'en branle fout. Elle ne possède aucun sens de la nécessité de demeurer neutre quand on administre, afin de respecter les idées de chacun... Visiblement ses co-admin ne sont pas choquées... si tant est qu'elles possèdent une conscience de ce qui est acceptable !
Mieux, le lendemain d'une soirée où une personne appelait au boycott d'un pays (cherchez le rapport avec des cosmétiques HM, et dans un groupe où le hors-sujet est de suite sanctionné !), soirée durant laquelle de nombreuses personnes se sont indignées, jugeant les propos déplacés et tentant en pure perte d'obtenir une modération afin que soit supprimé le sujet... cette haineuse xénophobe a trouvé le moyen de remettre en place une jeune dame s'étant élevée, de manière très correcte et non violente, contre l'appel au boycott, simplement parce que celui-ci était parfaitement déplacé dans ce groupe. Par contre, pas un mot sur le sujet litigieux et la personne qui l'avait posté... à l'évidence avec sa bénédiction.
Les spécialités de cette minable personne, elle aussi sans doute animée par un important besoin de reconnaissance et de visibilité, qui use et abuse de son tout aussi minable petit pouvoir d'aministration : écrire des propos indignes bourrés de sous-entendus sur certains membres  du groupe, les laisser quelques minutes histoire d'amuser sa petite basse-cour, puis comme elle n'assume rien... les effacer. Pas vu, pas pris ! On se refait une virginité. Mais aussi, censurer les propos des autres et éjecter les membres n'ayant pas l'heur de lui plaire et ce, sans aucune explication. Elle sévit ainsi sur deux groupes (produits HM et savons HM), et est responsable d'un bon nombre de départs, les gens ne supportant plus ses manières. Mais il semble que ses co-admin soient frappées de cessité ou... soient idiotes.

Je suis certaine Foule à ici que, si tu participes à des groupes sur les réseaux sociaux, ou des forums, tu as un jour croisé ces petites gens qui se pensent investies de la toute puissance, en confondant le bouton nucléaire et le clic " delete " sur internet ! On possède le pouvoir que l'on mérite...

LaHaineRendCon

Le troisième est une meute. Une de celles sévissant sur les réseaux sociaux. Une meute composée de connes qui, individuellement n'osent rien, mais qui, en groupe, se sentent fortes ! Personne n'osant rien dire avant le premier aboiement, il suffit qu'une se lâche, pour que les autres ainsi rassurées se joignent avec courage à la meute ! Preuve de leur incommensurable bêtise : elles ne s'aperçoivent même pas reproduire ce qu'elles reprochent à autrui, mais à la puissance mille !
Ainsi, la personne " coupable " (moi en l'espèce) agissait et assumait seule, sans besoin de s'abriter derrière une meute hurlante, et en sachant parfaitement que ses propos seraient, dans la minute même, rapportés à leur maîtresse (oui, les chiennes serviles comme les adeptes de sectes... ont des maîtres). De plus, la  "coupable " avait, comme à son habitude, écrit en se marrant, de manière purement sarcastique...  alors que les chiennes se sont empressées de faire pleuvoir les insultes lors d'une discussion, ou plus exactement d'un déferlement haineux, sur un groupe auquel la " coupable " n'avait nul accès,  et alors que, cerise sur le gâteau, certaines de ces chiennes discutent habituellement fort courtoisement et plaisantent avec la " coupable " (je sais, c'est étonnant, certains canidés parlent...) !

Mais alors comment ai-je su ce qu'il se passait à mon insu ? J'ai bien entendu été avertie par la suite (non, je ne suis pas extra-lucide !), et j'ai formé une demande d'entrée au sein de ce groupe sur lequel les chiennes étaient parties aboyer et insulter, se croyant à l'abri de tout regard...  (oui, la " coupable " connecte à peu près correctement ses neurones les jours pairs !) Ainsi, sans cet accès à la discussion, demandé après que ce soit produit le déferlement haineux, je n'aurais jamais su qu'on m'insultait en douce, alors qu'on me souriait et même qu'on s'amusait avec moi en temps normal.

J'ai été très déçue. Non, ne te méprends pas, on peut bien dire ce qu'on veut de moi sur le net, je ne connaîtrai jamais ces gens, ils ne me sont rien, donc je m'en fous comme de ma première paire de chaussettes sales... le net c'est du vent. Tu n'apprécies pas les propos de quelqu'un ? C'est simple, tu le zappes. Je ne comprendrai d'ailleurs jamais tous ces gens touchés par les mots lus sur le net. Ces derniers n'ont que la valeur qu'on veut bien leur accorder. Il est de volonté d'avoir mal sur internet. C'est une sorte de masochisme. Comme il est de volonté de s'en moquer, les personnes n'étant que virtuelles et parfaitement inconnues... alors, quelle importance de savoir qu'elles ne nous aiment pas ?! Franchement ?!!!
Bref, j'ai été très déçue parce que les propos des chiennes (et du chien... j'avais oublié le mâle !) étaient aussi insipides qu'une fondue savoyarde à l'emmenthal ! Aucun humour, aucune méchanceté un peu drôle. Rien. Le néant. Comme leurs habituelles proses servant à étaler leur égo poilu (oui, elle le place dans leurs cheveux !). Aucun humour.
Okay, je ne lâche rien à mon sujet sur le net, ni nom, ni photo, je ne raconte pas ma vie... alors pas simple de se foutre de moi, mais putain punaise, un peu de créativité que diable, au moins quitte à aboyer comme les roquets décérébrés que vous êtes, amusez-moi !!!


aboiement-chien

 Et toi, Foule à ici, tu as sans doute tes cons... hormis moi bien entendu qui suis chef de file ! Tu nous racontes ? Ils sont sur les réseaux sociaux, dans ta famille, parmi tes voisins ?...